Station du SIARNC à Montfort l'Amaury: performance et insertion paysagère

Station du SIARNC à Montfort l'Amaury: performance et insertion paysagère

La station d'épuration de Monrfort l'Amaury, d'une capacité de 4000 équivalent habitant, est opérationnelle depuis l'été 2010.

Station d'épuration de Montfort l'AmauryLe SIARNC est un syndicat intercommunal d'assainissement regroupant 15 communes, totalisant plus de 25.000 habitants. Il gère avec son propre personnel 8 stations d'épuration, dont le site de Montfort l'Amaury.

Le syndicat intercommunal élabore et exécute les marches de travaux pour la collecte, le transport et le traitement des eaux usées. Tout cela ne va pas sans une gestion quotidienne des canalisations et ouvrages hydrauliques: 32 postes de pompage sont répartis sur tout le territoire, partout où la topographie le nécessite.

Station d'épuration de Montfort l'AmauryEn conformité avec les objectifs réglementaires, les stations sont reconstruites afin de les rendre plus performantes, car situées dans un environnement sensible, tant du point de vue du milieu récepteur des eaux épurées (tête de bassin versant de la Mauldre, dotée d'un Schéma d'Aménagement et de Gestion des Eaux ou "SAGE") que du point de vue de leur insertion paysagère (périmètre de bâtiment classé pour la station de Montfort).

La station d'épuration de Montfort l'Amaury répond donc à son objectif premier de traitement des eaux usées domestiques, et va au delà avec des plantations à vocation paysagère et faunistique.

Installation d'un nichoir à rapacesCar la station abrite aussi une zone humide, à la quelle le SIARNC a redonné à l'occasion des travaux de reconstruction toute son importance en tant que maillon de la biodiversité. Sont répartis sur le site divers nichoirs (à chauves souris, rapaces...) et bientôt une ruche sera aussi implantée (choyée par les services du SIARNC elle aussi).

La station de Montfort est aménagée pour la visite, notamment du public scolaire, avec un parcours pédagogique eau, mais aussi faune/flore.

De tels projets ne sont possibles avec impact réduit sur la facture d'eau des usagers qu'avec le concours financier du département des Yvelines, de l'Agence de l'Eau Seine-Normandie et de la Région Ile de France.

Le 22 août 2018