Pour aller de l'avant

La Loi Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe) a pour objectif de simplifier l’intercommunalité, et la rendre plus efficace à l’horizon 2020. On ne peut qu’être d’accord, et se dire que tout cela est bien loin.

Pas tant que cela !

La Communauté de Communes Coeur d’Yvelines (CCCY) et les communautés voisines (Houdanais, Val de Gally-Mauldre, Rambouillet Territoire ou Grand Paris Seine et Oise) doivent prendre en charge obligatoirement l’assainissement au plus tard au 1er janvier 2020, avec pour corollaire la suppression des syndicats de communes préexistants, sauf s’ils exercent sur le territoire d’au moins 3 Communautés, en l’état des textes législatifs actuels.

Attaché à la proximité et à la cohérence de gestion, conscient des enjeux patrimoniaux et de la qualité de la gouvernance des syndicats de communes spécialisés, j’ai proposé à M. le Préfet des Yvelines, la création d’un grand syndicat de communes. C'ette demande a été approuvée et relayée par trois autres syndicats.

Périmetres de service d'assainissementLe service ainsi constitué pour plus de 55.000 habitants, combinerait une gestion décentralisée de proximité, par zone de collecte-épuration, tout en favorisant les synergies financières et techniques. Une structure pérenne, répondant aux objectifs de la Loi NOTRe, sans ses inconvénients !

“Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible.”, disait Antoine de Saint‑Exupery.

Ce projet, dépassant les limites administratives pour gagner en efficacité, est la clé de tous les possibles pour notre territoire.