L’assainissement collectif arrive à Vicq

Une vingtaine des maisons de Vicq sont en fait territorialement sur la commune de Méré, qui a adhéré au SIARNC en 2007. C’est donc tout naturellement que Vicq a sollicité le SIARNC pour l’accompagner dans sa réflexion sur le devenir de l’assainissement de la commune.

Projet de station macrophytes VicqLa commune a décidé de développer un réseau d’assainissement collectif pour environ 150 habitations, doté d’une station d’épuration d’une capacité de 600 équivalents-habitants par lits plantés de roseaux. Une zone de rejet végétalisée contribuera à la restitution d’une eau de qualité au ru du Lieutel, principal affluent de la Mauldre amont.

Le projet d’assainissement est adapté à la topographie et sa réalisation sera respectueuse des vestiges archéologiques de l’époque Mérovingienne, omniprésents dans le village. L’assainissement non-collectif ayant été développé à l’origine sous maîtrise d’ouvrage communale, la commune de Vicq organise le raccordement des habitations au réseau créé.

Le SIARNC apporte une assistance à Maître d’ouvrage à la commune dans cette opération, et y participe financièrement à proportion du nombre d’habitations de Méré desservies.

Le groupement d’entreprise SARC-SADE-ERSE réalise les travaux depuis le mois de juin 2017, sous la vigilance d’archéologues chargés à l’avancement des tranchées de relever, voir le cas échéant fouiller, les éventuels sites archéologiques rencontrés.